Pégoud à Petit-Croix

CELESTIN  ADOLPHE PEGOUD

Célestin Adolphe PEGOUD est né le 13 juin 1889 à Montferrat (Isère) Commune du Bas Dauphiné

Dès son enfance, C A Pégoud faisait fi du danger et montrait déjà un goût exceptionnel pour les sports acrobatiques et athlétiques.

A ses parents, il fit part de son projet de s’engager dans l’Armée.  Ayant contracté un engagement de 5 ans, il est affecté au 5ème Régiment des Chasseurs d’Afrique. De retour en France, il est affecté au 2èmeHussard à Gray, et enfin au 3ème Régiment d’Artillerie à Toulon.

C’est à cette époque qu’il fait la connaissance du Capitaine CARLIN,  passionné d’aviation, qui le nomme mécanicien. Libéré le 8 février 1913, C A PEGOUD n’a qu’une idée en tête : devenir pilote. Il obtient son brevet de pilote le 7 mars 1913 sous le N° 1243. La grande aventure commence…

En mai 1913, BLERIOT lui confie l’expérimentation du trolley. Suite à la rencontre avec l’ingénieur Mr BONNET, concepteur d’un nouveau parachute, PEGOUD se porte volontaire pour utiliser le parachute en vol. A bord d’un BLERIOT XI, qu’il abandonne en vol, il réalise ainsi le premier saut en parachute d’un avion.

Les 1er et 2 septembre 1913, il vole la tête en bas. Le 21 septembre il  réussit à boucler la boucle << c’était son premier looping contrôlé >>. Il devient le premier acrobate aérien au monde.

Rappelé sous les Drapeaux le 1er août 1914 , il participe à de multiples missions. Promu adjudant, il reçoit la médaille militaire . Consacré « AS » en avril 1915 , il est muté à l’Escadrille  M S 49 , sur la base  de Fontaine , près de BELFORT .

FIN  GLORIEUSE

Le 31 août 1915, apercevant un appareil ennemi qui survole le Territoire de Belfort, Célestin Adolphe PEGOUD, à bord d’un NIEUPORT décolle pour livrer combat. A 2400 m, seul à bord il fait face à l’avion allemand qui lâche une rafale et l’atteint mortellement. C A PEGOUD s’écrase sur le sol  de notre Commune.

Chaque année, le 31 août, afin  d’entretenir le Devoir de Mémoire, la Commune de PETIT-CROIX rend Hommage à cet illustre Héros, au  monument élevé à sa mémoire.

Photos 1 et 2 = stèle Pégoud qui marque l’endroit où a été abattu l’aviateur le 31/08/1915

Photos 3 et 4 = monument érigé à sa mémoire en 1917, transféré en 1983 au sein du village, Place Pégoud

Photos 13 et 14 = Tombe de Célestin Adolphe PEGOUD au cimetière Montparnasse

Cliquez sur une image pour la visualiser en grand